On termine le vocabulaire

Pigment :

Fines particules solides de couleur, qui forment le composant de base de toutes les peintures. Dans les peintures à l’huile, les pigments sont enrobés et liés par une huile siccative, comme l’huile de lin, dont les proportions varient selon la nature du matériau pigmenté.

Pinceaux souples :

Ces pinceaux, très prisés des aquarellistes, offrent une bonne réserve et font très bien la pointe. En peinture à l’huile, on les utilise pour travailler les détails et les finitions.

Pouvoir colorant :

Force d’une couleur ou d’un pigment.

Préparation :

Apprêt ou enduit appliqué sur le support avant la pose des couleurs. Cette couche préparatoire protège le support, définit sa texture et sa porosité, offre une surface d’ancrage à la matière picturale. Une préparation peut également fournir la couleur de fond du tableau.

Rehaut :

Touche claire destinée à accuser la lumière sur un dessin ou une peinture. En peinture à l’huile, on crée les rehauts en utilisant du blanc.

Saturation :

Intensité d’une couleur. Les couleurs saturées sont intenses et vives.

Soies :

Les brosses en soies conviennent surtout pour la mise en couleur et l’exécution de fonds.

Solidité à la lumière :

Permanence ou fixité d’une couleur, indiquée par un système d’astérisques : trois astérisques pour les couleurs d’une fixité complète, deux pour les couleurs très solides et une seule pour les couleurs solides.

Superposition dans le frais :

Technique consistant à appliquer une peinture humide sur une peinture encore fraîche.

Superposition sur fond sec :

Technique consistant à appliquer une nouvelle peinture sur un fond déjà sec.

Support :

Matériau sur lequel le tableau est exécuté. Si l’on peut peindre sur presque toutes les surfaces, les toiles et les panneaux de bois se prêtent mieux aux techniques à l’huile. L’artiste devra choisir la texture et le poids de son support en fonction du travail envisagé.

Technique à la brosse sèche :

Méthode consistant à étaler ou à frotter à la brosse sèche une peinture solide. La peinture accroche sur les rugosités de la toile ou de la couche précédente, laissant transparaître par endroits la couleur de la toile et créant des effets de polychromie.

Traînée :

Coup de pinceau tracé dans le frais, perpendiculairement ou obliquement à la surface texturée de la toile ou de la peinture.

Valeur :

Degré de clarté ou d’obscurité d’une couleur sous l’effet de la lumière. En froissant une feuille de papier blanc, vous ferez ressortir les différentes valeurs de blanc.

Vernis :

Film protecteur appliqué en fin d’exécution, pour donner au tableau un aspect mat ou brillant.

Virole :

Pièce métallique du pinceau enserrant les poils.

Publicités

A propos artatout

Pascale Pilon, artiste peintre, je possède ma propre école de dessin et peinture à l'huile. J'enseigne à des petits groupes depuis maintenant 20 ans, c'est ma passion.
Cet article, publié dans Conseils techniques, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour On termine le vocabulaire

  1. Vivianne Fournier dit :

    Bonjour Pascale

    Je trouve ça très intéressant le vocabulaire en peinture que tu publies.

    Bonne journée
    Vivianne xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s